Ways of Life

TRIBUS ET EMBLÈMES

Chaque citoyen Nisg̱a’a appartient à l’une des quatre tribus suivantes, soit celle de l’Aigle, du Loup, de l’Épaulard ou du Corbeau.

Chaque tribu possède de nombreuses figures symboliques ou « emblèmes » qui rappellent son histoire et ses origines ancestrales. Ces emblèmes sont habituellement des figures humaines, des animaux ou des êtres surnaturels qui peuplent les récits historiques de la tribu, mais ils peuvent aussi être des objets inanimés qui ont joué un rôle important dans des faits historiques.

Les tribus sont divisées en lignages et en clans; ceux-ci ont souvent des emblèmes qui leur appartiennent en propre. Certains emblèmes sont utilisés par toute une tribu, tandis que d’autres ne le sont que par certains lignages ou clans faisant partie de cette tribu.

Les emblèmes peuvent être reproduits dans des totems ou peints sur des façades de maisons traditionnelles; ils peuvent servir à décorer des couvertures ou d’autres objets appartenant à la tribu, au lignage ou au clan; ils peuvent aussi être intégrés à des monuments, à des éléments architecturaux ou à des structures cérémonielles.

Le fait de comprendre la signification des divers emblèmes d’un totem permet de « déchiffrer » ce dernier ainsi que l’histoire du lignage auquel il appartient. Prenons l’exemple d’un totem Nisg̱a’a bien connu de l’ancien village de Git’iks, celui de l’Aigle-Flétan de Laay̓. Tout membre du lignage de Laay̓ (tribu de l’Aigle) qui comprend la signification de chaque animal et figure de ce totem peut raconter les origines et l’histoire (l’« adaawaḵ ») de cette branche de la tribu de l’Aigle.

Si une personne qui n’est pas de ce lignage désire raconter les histoires rattachées à ces emblèmes, elle doit en obtenir la permission expresse.

[voir la vidéo Totem de l’Aigle-Flétan]